René-François SULLY PRUDHOMME « Pensée perdue »

René-François SULLY PRUDHOMME

Стихотворение французского поэта, первого лауреата Нобелевской премии по литературе Сюлли Прюдома (настоящее имя Рене Франсуа Арман Прюдом) на французском языке с переводом на русский язык. Pensée perdue Elle est si douce, la pensée, Qu’il faut, pour en sentir l’attrait, D’une vision commencée S’éveiller tout à coup distrait. Le coeur dépouillé la réclame ; Il ne la fait point revenir, Et cependant elle est dans l’âme, Et l’on mourrait pour la finir. A quoi pensais-je tout à l’heure ? A quel beau songe évanoui Dois-je les larmes que je pleure ? Il m’a laissé tout ébloui. Et ce bonheur d’une seconde, … Читать далее →

Georges Brassens « Supplique pour être enterré à la plage de Sète »

Georges Brassens

Supplique pour être enterré à la plage de Sète «La Camarde qui ne m’a jamais pardonné, D’avoir semé des fleurs dans les trous de son nez, Me poursuit d’un zèle imbécile. Alors, cerné de près par les enterrements, J’ai cru bon de remettre à jour mon testament, De me payer un codicille. Trempe dans l’encre bleue du Golfe du Lion, Trempe, trempe ta plume, ô mon vieux tabellion, Et de ta plus belle écriture, Note ce qu’il faudrait qu’il advint de mon corps, Lorsque mon âme et lui ne seront plus d’accord, Que sur un seul point : la rupture. … Читать далее →

Charles BAUDELAIRE « L’ennemi »

carlos schwabe la mort du fossoyeur

Стихотворение Шарля Бодлера «Враг» из сборника «Цветы зла» на французском языке и в пяти переводах на русский язык. L’ennemi Ma jeunesse ne fut qu’un ténébreux orage, Traversé çà et là par de brillants soleils ; Le tonnerre et la pluie ont fait un tel ravage, Qu’il reste en mon jardin bien peu de fruits vermeils. Voilà que j’ai touché l’automne des idées, Et qu’il faut employer la pelle et les râteaux Pour rassembler à neuf les terres inondées, Où l’eau creuse des trous grands comme des tombeaux. Et qui sait si les fleurs nouvelles que je rêve Trouveront dans ce … Читать далее →

Arthur RIMBAUD « Première soirée »

Виниловая пластинка - Артюр Рембо

Стихотворение Артюра Рембо «Первый вечер» на французском языке и в трех переводах на русский язык. Première soirée — Elle était fort déshabillée Et de grands arbres indiscrets Aux vitres jetaient leur feuillée Malinement, tout près, tout près. Assise sur ma grande chaise, Mi-nue, elle joignait les mains. Sur le plancher frissonnaient d’aise Ses petits pieds si fins, si fins. — Je regardai, couleur de cire, Un petit rayon buissonnier Papillonner dans son sourire Et sur son sein, — mouche au rosier. — Je baisai ses fines chevilles. Elle eut un doux rire brutal Qui s’égrenait en claires trilles, Un joli … Читать далее →

Le Cœur Volé d’Arthur RIMBAUD

перо и свиток

Стихотворение известно под разными названиями Le Cœur supplicié, Le Cœur du pitre, et Le Cœur volé. Le Cœur Volé Mon triste coeur bave à la poupe, Mon coeur couvert de caporal : Ils y lancent des jets de soupe, Mon triste coeur bave à la poupe : Sous les quolibets de la troupe Qui pousse un rire général, Mon triste coeur bave à la poupe, Mon coeur couvert de caporal ! Ithyphalliques et pioupiesques Leurs quolibets l’ont dépravé ! Au gouvernail on voit des fresques Ithyphalliques et pioupiesques. Ô flots abracadabrantesques, Prenez mon coeur, qu’il soit lavé ! Ithyphalliques et … Читать далее →